Présentation du centre et de l'équipe
Aide pour le choix d'un chiot
Ecole du chiot
Comportementalisme
Problèmes divers - Compétitions toutes disciplines
Consultations - Cours particuliers
Chiens catégorisés
Préparation au T.A.N
Nos disciplines
Calendrier national
Calendrier concours 2013
Photos - Vidéos - Résultats
Vu dans la presse - à la TV
Mémoire de chiens
Plan d'accès - Hébergement
Livre d'or
Partenaires
Liens

Entrez votre email

Visiteurs  
 

Vous recherchez un chiot, nous sommes là pour vous aider dans le choix de la race, du sexe, après un bilan familial approfondi. Ensuite, nous vous conseillons des élevages parmi les plus sérieux et pouvons même vous accompagner chez l’éleveur pour le choix du chiot.

 

Ce qu'il faut savoir avant d'acheter un chiot

 

COMMENT CHOISIR SON CHIOT OU SON CHIEN ?

 

UNE DECISION IMPORTANTE

 

Le premier des choix est celui qui vient du coeur. Une race nous séduit à la fois pour son apparence physique et pour son caractère. Mais il ne faut pas oublier la raison ; chacun doit se sentir concerné par l’introduction du chien dans le milieu familial, être prêt à l’accueillir mais surtout à le garder. C’est un compagnon que l’on adopte pour 10 ou 15 ans !
Il faut tenir compte de l’environnement et du style de vie que vous pouvez lui offrir :

  • Qui compose le foyer ? Y a-t-il des enfants ?
  • Etes-vous prêts à le sortir pour de longues promenades et à lui consacrer du temps ?
  • Sera-t-il heureux en appartement ?
  • Qu’attendez-vous de lui ?

Attention !

  • Ne succombez pas au phénomène de mode
  • Ne vous laissez pas attendrir par l’aspect touchant d’un chiot (pensez à la taille qu’il aura à l’âge adulte)
  • Renseignez-vous sur le caractère et les aptitudes de sa race
  • Pensez aux contraintes que tout animal domestique impose, à son entretien, aux soins qu’il nécessitera…
 

LES AVANTAGES DU CHIEN DE RACE

Choisir un chien de race donne la certitude d’avoir un chien dont l’aspect physique, la taille, le poids, la couleur de la robe, les prédispositions de travail, les qualités de comportement sont dans l’ensemble prévisibles.
On peut s’attendre à ce qu’il soit, devenu adulte, conforme au standard et qu’il subisse avec succès l’épreuve de la confirmation, pour obtenir son pedigree définitif.

Les ascendants de ce chien doivent avoir un caractère équilibré sans le moindre comportement gênant.
Dans la mesure où il est bien éduqué dans les délais, le chien donnera beaucoup de satisfactions pendant toute sa vie.

 

COMMENT CHOISIR LA RACE ADEQUATE ?

Il existe 330 races de chiens au monde, dont 260 sont élevées en France. Cet éventail extraordinaire donne la certitude de trouver le chien dont les qualités sont celles que vous recherchez.
Vous pouvez visiter les expositions canines qui ont lieu chaque année dans votre région. Vous pourrez y observer un grand nombre de races et vous documenter à loisir.
Vous pouvez également vous adresser au bureau d’information des chiots disponibles de la S.C.C. ou à des éleveurs indiqués par les Clubs de race. Allez vous-même choisir le chiot chez l’éleveur. Attention au choix d’un chiot ou d’un chien par internet, sans le voir réellement, sans avoir visité l’élevage et vu les parents.

 

OU ACHETER UN CHIEN ?

Un particulier, un éleveur amateur, un éleveur professionnel ou une animalerie sont capables de vous vendre un chien.

Parfois, le particulier est celui qui a cru bien faire en faisant saillir sa chienne pour son équilibre. Il se retrouve avec des chiots dont il ne sait que faire. Dans d’autres cas, il s’agit du propriétaire d’un chien qui a sailli une chienne. Il a eu, en échange, le droit de choisir un chiot. L’un comme l’autre met une annonce dans la presse locale ou chez ses commerçants en respectant la législation, c’est-à-dire, en mentionnant le numéro de tatouage ou de puce de la chienne, en donnant le nom de la race seulement dans le cas où le ou les chiots sont inscrits au Livre des Origines Français (L.O.F.) et donc accompagnés d’un certificat de naissance. Si le chiot n’a pas ce précieux certificat, la mention ne peut être que de « type racial », à la rigueur « genre » suivi du nom d’une race à laquelle le chien ressemble, ou encore « croisé » suivi du nom de la race la plus ressemblante.

L’éleveur amateur fait porter seulement une chienne une fois par an. Il vend les chiots pour essayer d’amortir les frais d’entretien et de nourriture. Ils doivent être inscrits au L.O.F.

L’éleveur professionnel a une ou plusieurs chiennes reproductrices et un ou des étalons avec lequel il obtient deux ou plusieurs portées par an. Il fréquente les expositions canines et se fait connaître par des annonces dans la presse spécialisée.

Les animaleries revendent des chiots qui leur sont fournis par des éleveurs ou des grossistes. Certaines d’entre elles donnent une mauvaise image de celles-ci en important des chiots de pays étrangers, élevés en batterie, sans amour et sans même un début de socialisation.

 

QUELS DOCUMENTS EXIGER ?

  • L’attestation de vente.
  • La carte d’identification : preuve que le chien a bien été tatoué ou pucé et enregistré au Fichier National Canin.
  • Le certificat de naissance qui atteste que le chien est de race pure. Attention, ce document n’est pas le Pedigree définitif, il le deviendra après la confirmation devant un juge qualifié à partir de 12 ou 15 mois suivant la race.
  • Le carnet de vaccination.
 

BIEN EDUQUER SON CHIEN

Avoir un chien, c’est être civilement responsable et prendre un engagement moral : celui d’en prendre soin et de l’éduquer correctement en lui apprenant à bien se comporter tant à la maison qu’à l’extérieur.
Vous devez l’élever dans la confiance et non dans la crainte, c’est à cette condition que la vie avec votre chien vous apportera de grandes satisfactions.

 

DES CONDITIONS DE VIE CORRECTES

Votre chien doit être dans la propreté (chenil, niche ou panier). Vous devez lui procurer un minimum d’hygiène et de soins : brossage - lavage - toilettage. Sa nourriture doit être adaptée et régulière, servie dans une écuelle lavée à chaque repas. Il ne doit jamais manquer d’eau. IL a besoin de calme et d’un endroit bien à lui où il peut être tranquille.

 

EDUQUER, C’EST NE JAMAIS CEDER

Le plus délicat est de faire comprendre à votre chien ce que vous attendez de lui.

L’obéissance : ne jamais oublier que le chien a besoin de prendre sa place dans la hiérarchie. Il doit comprendre que vous êtes le maître, c’est à dire son chef de meute.
Pour lui apprendre, il faut être ferme, calme et ne jamais céder. Veillez également à ne pas donner d’ordres contradictoires, à le récompenser sans excès et le punir sans brutalité.
La confiance : apprenez-lui la confiance car un chien craintif peut devenir dangereux. Vous devez pouvoir le laisser approcher par des amis sans danger. Il doit apprendre à vivre en société pour ne pas devenir source de problèmes.

 

EDUCATION

Des éducateurs canins et comportementalistes spécialement formés sont à votre écoute pour vous aider et vous conseiller sur les attitudes et comportements que vous devez adopter avec votre chien.
Vous devez commencer son éducation dès l’âge de 2 mois en passant par une école du chiot.
C’est au travers des jeux que vous pouvez parfaire son éducation, (parcours d’obstacles, sauts, équilibres, courses d’adresse). Tout en s’amusant, des relations privilégiées s’établissent avec votre chien. Le chien s’amuse, le maître et sa famille aussi !

L’éducation de votre chiot ou votre chien peut se faire à l’aide d’un éducateur canin professionnel ou dans un club canin. Vous pourrez également préparer votre chien à différentes disciplines sportives et ludiques qui renforceront votre complicité telles que obéissance, pistage, agility, ring, campagne, rci, cavage, obé-rythmée, fly-ball…

 

LE TATOUAGE OU IDENTIFICATION DU CHIEN

 

LUI DONNER UN NOM NE SUFFIT PAS

 

Le tatouage ou la puce, obligatoires depuis le 1er janvier 1992 pour tous les chiens cédés ou vendus, permet l’enregistrement du chien au Fichier National Canin géré par la Société Centrale Canine.
C’est la carte d’identité du chien, qui permet de le suivre toute sa vie.

 

POURQUOI TATOUER OU PUCER ?

  • Pour une meilleure protection sanitaire.
  • Pour retrouver plus facilement son chien s’il est perdu.
  • Pour le préserver d’une euthanasie possible après un passage en fourrière.

 

QUAND TATOUER OU PUCER ?

Dès le deuxième mois, à l’occasion du premier vaccin. Le tatouage ou l’identification par puce est pratiqué par un vétérinaire ou par un tatoueur agréé par le Ministère de l’Agriculture. Ce praticien est responsable de la  transmission de l’information au Fichier National Canin. La carte d’identification du chien vous est obligatoirement remise par le vendeur ou l’éleveur.
Par la suite, en cas de changement (adresse, don, vente), transmettez les modifications à la S.C.C. grâce à la carte T, détachable de la carte d’identification du chien. Celle-ci vous retournera gratuitement une nouvelle carte.

 

COMMENT TATOUER ?

Le tatouage est exécuté à l’intérieur de l’oreille droite ou gauche ou sur la face interne de la cuisse droite ou gauche.
Il comporte 1 chiffre, 3 lettres et 3 chiffres. Il doit être effectué très soigneusement à l’encre indélébile, à la pince ou au dermographe.
La puce électronique constitue aujourd’hui une technique nouvelle d’identification. Elle est injectée au niveau de la jugulaire gauche et elle comporte 15 chiffres. Elle est lisible à l’aide d’un transpondeur que détiennent les vétérinaires et certains professionnels du chien.
A partir de 2012, seule la puce électronique sera admise comme moyen d’identification officiel pour les mouvements d’animaux de compagnie sur le territoire européen, accompagnés du passeport.

 

QUELQUES CHIFFRES

Le fichier National Canin c’est :

  • 6 millions de chiens répertoriés
  • 70 000 chiens perdus qui sont rendus chaque année à leur propriétaire
  • 1200 appels téléphoniques par jour

Chien perdu - chien trouvé : ayez le bon réflexe

Contactez le Fichier National Canin de la S.C.C. Tél. : 01-49-37-54-54

  • Votre chien est perdu : donnez son numéro de tatouage ou sa puce
  • Vous avez trouvé un chien : vérifiez qu’il est tatoué ou pucé auprès d’un

vétérinaire ou d’un professionnel qui possède un transpondeur et informez immédiatement le Fichier National Canin.